CIHR COVID-19 Rapid Research Response

Le gouvernement du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont accordé 1,38 million de dollars sur un an à la Dre Anne Snowdon pour qu’elle examine la chaîne d’approvisionnement des soins de santé du Canada afin de trouver des moyens d’améliorer les processus critiques pour la gestion de la COVID-19 et la planification en vue de futures pandémies.

Afin d’obtenir des résultats optimaux en santé, les travailleurs de la santé et les patients canadiens ont besoin d’une chaîne d’approvisionnement sûre et sécuritaire de produits dans lesquels ils peuvent avoir confiance. La pandémie de COVID-19 a fait ressortir les importants défis que présente la chaîne d’approvisionnement dans l’ensemble du système de santé canadien, notamment le manque de matériel de protection disponible pour les travailleurs de la santé et la difficulté à répondre à la forte augmentation de la demande de produits comme l’équipement de protection individuelle (EPI) et les médicaments.

Le but de la recherche de la Dre Snowden, qui dirigera une équipe de 18 chercheurs de partout au Canada, est de produire un cadre et un plan qui augmenteront la résilience de la chaîne d’approvisionnement du Canada pour veiller à ce que toutes les équipes de santé aient les produits de protection leur permettant d’assurer la prestation de soins en toute sécurité et qu’elles disposent des produits nécessaires au bon endroit et au bon moment, lorsqu’elles en auront le plus besoin. La recherche consistera principalement à cartographier les processus et l’infrastructure des chaînes d’approvisionnement dans sept provinces canadiennes et à examiner l’approvisionnement en produits de santé et leur distribution afin d’améliorer la réactivité et la coordination dans l’ensemble des systèmes de santé provinciaux, fédéraux et mondiaux en vue d’assurer une gestion efficace des pandémies.

Les connaissances et les résultats de la recherche seront diffusés par tous les canaux disponibles en collaboration avec des partenaires stratégiques, dont GS1 Canada, le Collège canadien des leaders en santé, l’Association médicale canadienne (AMC), l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), la Société canadienne des leaders médicaux (SCLM), la Canadian Support Workers Association, le Groupe d’intervention action-santé (GIAS, ou HEAL) et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. 

La COVID-19 est une occasion d’accroître la résilience future de la chaîne d’approvisionnement du système de santé afin de la transformer en un actif stratégique pour les systèmes de santé canadiens. Une chaîne d’approvisionnement résiliente et automatisée en santé peut nous procurer des avantages considérables, notamment la fourniture sûre et sécuritaire de produits et une transparence plus grande des résultats en matière de santé qui permettront d’établir des stratégies éclairées concernant la qualité et la sécurité, optimiseront la capacité et le rapport coût-efficacité et amélioreront la gestion des pandémies et l’atténuation de leurs conséquences.

Quelques mots sur le projet de recherche

Sources de financement

Merci au gouvernement du Canada qui a fourni les fonds pour cette recherche par l’entremise des IRSC et du Centre de recherches pour le développement international, en partenariat avec Alberta Innovates, la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé, Research Manitoba, Research Nova Scotia, la Saskatchewan Health Research Foundation et la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick.

Pour plus de renseignements : https://www.scanhealth.ca/covid-19-research

Join our network today

Sign up

SCAN Health Portals